La terre


La terre est un matériau naturel millénaire et multiculturel, utilisé par l’humain tout comme par les animaux ou les insectes. Elle peut s’utiliser crue pour créer les murs, mélangée à de la paille pour apporter plus d’isolation, sous forme argileuse pour être aisément et artistiquement façonnable, cuite ou en céramique pour le sol ou les tuiles de toiture.


La terre possède des caractéristiques qui la rendent très intéressante :

 

  • Meilleure isolation que le parpaing de béton,

  • Forte inertie thermique (stockage et restitution de la température captée),

  • Facilité d’adaptation en épaisseur et végétatisation possible,

  • Coût de revient qui peut être nul puisqu’on la trouve partout.

 

Les techniques de construction à base de terre sont les suivantes :

 

  • la brique de terre crue,

  • le pisé,

  • le bauge,

  • le torchis,

  • l’adobe,

  • le super adobe.

  • la brique pleine ou creuse,

  • les tomettes de sol,

  • les tuiles en céramique.

 

Ci-dessous des liens vers les pages wiki expliquant chaque technique

 

Adobe Briques de terre crue Briques cuites pleines
Adobe Briques de terre crue Briques pleines

 

Bauge Pisé Torchis
Bauge Pisé Torchis

 

Super adobe Tomettes de terre cuite Tuiles de terre cuite
Super adobe Tomettes de terre cuite Tuiles de terre cuite

 

Ma préférence personnelle va à la technique du « Super-adobe »

 


 

L’impression 3D et l’argile

 

Enfin, nous voyons actuellement l’essor de la nouvelle technologie qu’est l’impression 3D qui fait ses débuts dans le bâtiment avec des modèles géants pouvant imprimer des habitats entiers et certaines de ces machines se servent d’un mélange d’argile comme matériau d’impression. Une perspective très intéressante à bien des égards, surtout si l’on sait associer l’argile avec de la terre plus grossière ainsi que des fibres de chanvre ou de bois.

 

Nous obtenons alors un moyen de créer des habitats à moindre coût, totalement personnalisables, nécessitant peu de main d’œuvre et quasiment aucune transformation ni acheminement du matériau et donc un respect environnemental certain.

 

Impression 3D grandeur nature (lien)
 
Impression 3D chateau
 
Impression 3D à partir d’argile (lien)
 
Impression 3D argile
 

Pour en savoir plus : Mon article consacré au sujet de l’impression 3D


 

Ce que j’en pense

 

Mes préférences vont vers le super-adobe et l’impression 3D de terre argileuse : Le premier en ce qui concerne le « faire soi-même » car on à les avantages de la terre avec une tenue et résistance accrue dans le temps et contre les solicitation mécaniques et climatiques, le second pour ce qui est du potentiel de cette innovation pour toutes les possibilités et avantages qu’offre ce l’impression 3D avec en prime les caractéristiques environnementales et thermiques de la terre.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *